Critique de Starcraft 2 : Heart of the Swarm

Image

Blizzard a lancé, le 12 mars dernier, le deuxième volet de la triologie de Starcaft 2 avec Heart of the Swarm.  Après avoir concentré nos efforts avec les terriens dans le 1er jeu (Wings of Liberty), nous campons maintenant les Zergs et Sarah Kerrigan qui revient dans son rôle de « Queen of Blade ». Cette fois, elle met ses Zergs au service d’un seul et unique but, tuer l’Empereur Mingks. L’histoire est la suite de Wings of Liberty et il est vivement conseillé aux joueurs de connaître l’histoire pour bien apprécier l’évolution de celle-ci. Malheureusement, une superbe histoire ne fait pas d’un jeu un chef d’œuvre. Heart of the Swarm est une pâle copie de Wings of Liberty en termes de mission solo. En effet, l’habillage est différent, mais les missions sont presque pareilles à celle du 1er. Pire encore, Sarah Kerrigan est présente dans toutes les missions ce qui rend le jeu solo beaucoup trop facile… même en mode brutal. Ce mode solo ressemble plutôt à un tutoriel de 20 missions qui a pour but de nous faire apprendre les nouvelles unités et la jouabilité des Zergs. Comme dans tout bon RTS (Real-time strategy) le jeu prend son plaisir dans son mode multijoueur.  En plus de quelques nouvelles unités pour les Zergs, nous avons aussi droit à de nouvelles unités du côté des Terrans et des Protoss. L’équilibre du jeu est respecté, même si celui-ci fait plus appel à la stratégie qu’à la « macro management » (l’habileté de contrôler ses troupes lors des combats). La nouvelle interface est très jolie avec l’ajout de clan, de groupe de discussion ainsi que la personnalisation de certaines de nos troupes à mesure que nous progressons avec une race. En effet, nous pouvons maintenant attendre 30 niveaux d’expérience, par race, pour débloquer des portraits et autres objets de personnalisation. Il existe toujours les matchs compétitifs ainsi que les parties contre l’intelligence artificielle et le mode arcade qui est de plus en plus populaire avec l’aide de la communauté qui crée de nouvelles cartes.

Somme toute, un « must » pour les amateurs de la série, bien qu’on aurait aimé un peu de travail sur les missions solo, qui demande quand même une dizaine d’heures à compléter. L’édition de collection du jeu comprend un superbe tapis de souris, une affiche ainsi que la trame sonore du jeux et encore plus…

Image

Ma note : 7/10

Advertisements

~ by matriceqc on May 20, 2013.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: