Retour sur l’actualité sportive de la semaine

Le Rouge et Or de Laval accède une fois de plus à la finale de la coupe Vanier grâce à un gain facile de 42-7 face au Axemen d’Acadia. Difficile de dire que cette rencontre fût excitante, tant le Rouge et Or a été dominant. Ils auront donc la chance de venger leur défaite crève-cœur subite en 2e prolongation lors de la finale de la coupe Vanier 2011. Ils retrouveront les champions en titre, les Maurauders de McMaster, qui sont sur une séquence de 21 victoires d’affiler. La finale aura lieu le vendredi 23 novembre à compter de 19h30 sur les ondes de RDS.

Samedi soir au Centre Bell, c’était le retour tant attendu de Georges « Rush » St- Pierre lors de l’événement UFC 154. Une très belle carte d’une douzaine de combats était présentée dont ceux d’Ivan Menjivar, Sam Stout, Mark Hominick, Patrick Côté et Johny Hendricks.

Dans le premier combat de la soirée, le montréalais Ivan Menjivar (25-9) a remporté une victoire par soumission grâce à une clé de bras exécuté à la perfection au 1er ronde face au russe Azamat Gashimov (7-2). Menjivar met la main sur le boni de 70,000 $ pour avoir signé la soumission de la soirée.

Le vétéran Sam Stout (18-8-1) affrontait le Lavallois John Makdessi (10-2). Son expérience n’a rien pu faire face à l’agressivité de Makdessi qui répondait, notamment avec son jab du gauche, à chaque attaque de Stout. S’est donc le québécois qui l’a emporté par décision unanime (30-27, 30-27 et 29-28)

L’Ontarien Mark Hominick (20-12) en était probablement à son dernier combat au sein du UFC. Ancienne vedette de l’organisation TKO, Hominick a échangé coup pour coup dans la 1re ronde, mais fût incapable de maintenir le rythme et a été malmené au sol pendant les 2 dernières rondes face à Pablo Garza (12-3) pour s’incliner par décision unanime (29-27, 30-26 et 29-28)

Pour sa part, Patrick Côté (18-8) a été, encore une fois, impliqué dans un combat controversé. Grâce à de puissants coups de poing, il a pris rapidement le contrôle du combat il s’est retrouvé en difficulté au sol, face contre terre, devant l’Italien Alessio Sakara (15-10-1NC). Ce dernier lui a asséné 7 à 8 coups derrière la tête, geste illégal dans le UFC avant que l’arbitre Dan Miragliotta, lui aussi Italien, mette un terme au combat par TKO. Après plusieurs minutes et de nombreuses huées des quelque 23 000 spectateurs sur place, les juges ont infirmé la décision de l’arbitre et Bruce Buffer a confirmé la victoire de Patrick Côté par disqualification.

Dans la demi-finale de la soirée, Johny Hendricks (13-1) a mis la main sur le titre d’aspirant #1 au titre des mi-moyens de l’UFC grâce à une victoire expéditive par KO en 46 secondes. Le pauvre Martin Kampmann (20-6) n’a pas eu la chance de réagir à une combinaison droite-gauche dévastatrice et s’est retrouvé sur le dos avant que l’arbitre ne mette immédiatement fin au combat.

Image

Photo gracieuseté de Fighters.com

En finale, les spectateurs attendaient avec impatience le retour du favori local, Georges St-Pierre (23-2). De retour d’une grave blessure au genou, celui-ci devait se mesure à nul autre que le champion intérimaire des mi-moyens, Carlos Condit (28-6). Bien que Condit à donner toute une frousse à St-Pierre et a ses partisanes pendant la 3e ronde grâce a un coup de pied qui a envoyé le champion au sol, il n’a pas été en mesure de terminé le travail et n’a pas eu d’autre chance de le faire. St-Pierre a, en effet, dominé son adversaire en lui infligeant une sévère coupure du côté droit du visage, tôt dans le combat qui a semblé nuire a Condit qui a saigné abondamment. Reconnu pour sa technique au sol quasi parfaite, St-Pierre n’a pas déçu et a su s’imposer dans cet aspect du combat tout au long de l’affrontement. Il demeure donc, champion incontesté des poids mi-moyens, par décision unanime (50-45, 50-45 et 49-46)

En terminant, dimanche dernier, les Alouettes de Montréal recevaient la visite des Argonauts de Toronto au Stade olympique pour la finale de l’est. Malheureusement pour les quelque 50 000 personnes réunies, les Alouettes se sont inclinées par la marque de 27 à 20. Une défensive poreuse jumelée à un travail plutôt médiocre des unités spéciales aura contribué à terminer en queue une saison qui était tout de même satisfaisante. Verrons-nous Anthony Calvillo jouer une autre saison à Montréal? Nous le saurons dans 2 semaines! Ne manquer pas la finale de la coupe Grey ce dimanche 18h alors que les Argonauts recevront les Stampeders de Calgary!

Cette semaine, je vous ferai part de ma critique de Call of Duty : Black Ops 2

~ by matriceqc on November 21, 2012.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: