Entrevue avec Stéphanie « missharvey » Harvey de UBINITED

Les filles sont championnes du monde 2012 de Counter-Strike Global Offensive! Photo gracieuseté de http://www.eswc.com

UBINITED vient tout juste de remporter la coupe du monde des jeux vidéo qui se déroulait, cette année, à Paris. Cette équipe évolue ensemble depuis 2005 et elles ont remportés pas moins de 6 titres en coupe du monde. Cette fois-ci, elles mettent la main sur le titre pour le jeu Counter-Strike Global Offensive.

Tout d’abord Stéphanie, félicitation pour cette victoire. Comment se sent-on après avoir conservé le titre de championne du monde?

C’est tout simplement incroyable! Je n’y crois pas encore… À chaque Coupe du Monde, on a un enjeu différent, mais cette fois-ci cela a été très difficile. Le tournoi a été annoncé seulement 2 mois avant l’événement et le jeu principal a changé, passant de Counter-Strike 1.6 à Counter-Strike Global Offensive. Nous devions recruter une 5e joueuse en catastrophe et recommencer à jouer après presque 10 mois d’arrêt depuis la dernière coupe du monde. Et être les premières championnes du monde à CS:GO ça se prend bien aussi!

Lors de la grande finale contre l’équipe Allemande « ALTERNATE », vous avez dû faire face à pas moins de 15 points de match, comment avez-vous gardé votre concentration et réussis à remonter un tel déficit?

Je n’en sais vraiment rien, j’en suis encore surprise. Je pense que nous étions très calmes, puisque pour être bien honnêtes, nous nous faisions complètement éclater.  La première map était un no match, on perd 7-16. Sur la 2e map, au score de 2-13, on s’est dites « Allez, on gagne le plus de rounds possible pour l’honneur…» jusqu’à ce qu’on remonte petit à petit et là, le feu a repris. Dans l’overtime, nous avions clairement l’avantage psychologique et nous avons fini par gagner remettant le score à 1-1. Par contre, lorsqu’on s’est fait éclater à nouveau sur la 3e map et qu’on a ensuite perdu la pistol round pour ainsi mettre le score à 2-14… on n’y croyait plus beaucoup. J’ai lancé un commentaire « Les filles, on l’a fait une fois, venez on remonte une 2e fois. » Mais en dedans de moi je savais que c’était pratiquement impossible. Ensuite il est arrivé un miracle et après avoir gagné je me demande toujours comment cela a pu se produire. Nous sommes des joueuses d’expérience et je crois que nous devenons encore meilleures sous pression, mais là, revenir de tels déficits pendant 4 heures de matchs sur le stage de la finale de la coupe du monde… ya rien d’autre à dire, c’est un moment d’anthologie.

Vous étiez auparavant des joueuses de Counter-Strike 1.6, mais vous avez dû vous résigner à jouer le nouveau Counter-Strike Global Offensive, sorti le 21 août 2012, puisque celui-ci est maintenant le jeu officiel des compétitions de haut niveau. Quelle adaptation avez-vous faite pour obtenir de tel résultat en un laps de temps si court?

Niveau tactique, communication, travail et esprit d’équipe, confiance, etc., nous sommes très fortes. Ça ne s’apprend pas, ça se travaille, ça s’expérimente et ça se vit, donc ça c’était déjà en banque pour nous, peu importe le jeu. Il fallait alors jouer et jouer pour développer notre skill pure, découvrir les nouveaux recoils, spray, weapons, positions, etc. Nous devions donc tout apprendre en très peu de temps et partions des années derrière les équipes de Counter-Strike Source, jeu qui ressemble plus à CS:GO que 1.6. Reste qu’en finale, c’était 2 équipes de 1.6 qui joue ensemble depuis des années, cela prouve que l’expérience et la gestion de la pression ont joué un grand rôle dans le tournoi.

Est-ce que le fait de travailler dans le domaine du jeu vidéo (ndrl. Stéphanie travaille chez Ubisoft Montréal) vous donne un avantage sur les autres joueuses?

Pas dans le jeu en tant que tel non, mais dans tout ce qui tourne autour oui surement. Avec les médias, le bootcamp, le soutien financier, la connaissance de l’industrie, etc.

En tant qu’équipe exclusivement féminine, avez-vous déjà ressenti des réticences ou faites face à des embûches pour trouver des commanditaires? Est-ce plus facile en 2012 de trouver des commanditaires?

Je ne sais pas si cela change grand-chose, mais trouver des commanditaires, c’est vraiment difficile. L’enjeu reste la coupe du monde et nous offrons une visibilité vraiment intéressante pour n’importe quel investisseur. Ubisoft décide de nous aider uniquement pour supporter une de leurs employées, sinon je ne sais pas ce que l’on ferait. On a toutes plusieurs médailles d’or à la coupe du monde sous la ceinture et pourtant, ce n’est pas évident. Pour le reste de l’année c’est tout un défi parce que nous voudrions faire plus de LAN, mais sans l’impact de la coupe du monde, les commanditaires ne sont pas autant présents. Si nous étions européennes, nous serions partout sur la scène. C’est plus difficile en Amérique.

Combien de temps mettez-vous, hebdomadairement, pour vos entraînements? Jouez-vous toujours en équipe ou parfois seule sur des serveurs aléatoires?

On fait les 2 (seule et en équipe) et on met environ 3 à 4 jours par semaine en équipe, 4 à 5 heures par jour. Avant la coupe du monde, c’est 12 heures par jour pendant 1 à 2 semaines.

Jennifer So et Alice Lew mentionnent sur le site d’UBINITED, quelles aiment le poker. Jouez-vous parfois ensemble?

Pas depuis que les sites sont fermés aux États-Unis, mais avant oui nous jouions beaucoup ensemble online. Je suis grande fan de Poker aussi.

Pour terminer quelques questions en rafale :

La plus grande qualité d’UBINITED?

La communication.

Le plus grand défaut d’UBINITED?

Les têtes fortes.

Une vérité, encore inconnue, sur UBINITED?

Nous allons devoir recruter une nouvelle joueuse dans les prochaines semaines pour remplacer la fondatrice de l’équipe (2002). Horrible tâche!

Pratiquez-vous d’autres activités ensemble?

Oui, on joue en ligne à tous plein de jeux.

Un autre jeu vidéo pour lequel vous aimeriez être championne du monde?

Super Street Fighter 4 Arcade Edition 2012

Et finalement, à quand la prochaine compétition pour UBINITED?

Nous allons faire la ESEA League dès décembre en ligne et sinon on regarde pour le LAN ETS à Montréal en mars. Il y a aussi la Copenhangen Female Cup au Danemark en avril, mais seulement si on trouve des commanditaires pour nous envoyer là-bas (WINK).

Merci, encore une fois, Stéphanie Harvey, pour cette entrevue. Bonne chance lors de vos prochaines compétitions et voici quelques liens pour suivre Stéphanie Harvey et l’équipe de UBINITED.

Merci à tout le monde qui nous soutient. Razer, Ubisoft et Nadeo, les filles de l’équipe, Chelsea notre manager en LAN, Leah notre manager de communauté, et nos familles qui ont à nous endurer toute l’année.

http://www.ubinited.com/

https://twitter.com/missharvey

https://twitter.com/UBINITED

http://www.facebook.com/UBINITED

Advertisements

~ by matriceqc on November 13, 2012.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: